la Chaire – the Chair

Résultats de recherche d'images pour « chaire recherche canada logo »

Tout dépend de la mise en œuvre

Les politiques publiques ne s’implémentent pas par elles-mêmes. Le degré de succès de la mise en œuvre des politiques et programmes dépend directement de la gestion des fonctionnaires publics. Le service public canadien est considéré comme parmi les plus efficaces au monde. Pourtant, les effets des pratiques du management public et des politiques qui concernent les styles de supervision, la conciliation travail-famille, la clarté des objectifs, le respect et l’éthique du lieu de travail ou la motivation des employés, ne sont pas bien documentées au Canada.

Les données de l’OCDE montrent que le gouvernement fédéral canadien se place au milieu du peloton lorsqu’il s’agit du niveau de confiance des citoyens. Ces données révèlent également que le Canada constitue un des pays qui a connu le plus haut taux d’effritement de confiance citoyenne au cours des dix dernières années. En commençant par la surveillance policière, des leçons seront tirées quant à l’hypertransparence, avant que des technologies de surveillance ne se répandent dans d’autres secteurs publics où les fonctionnaires de terrain disposent d’une discrétion dans leurs tâches quotidiennes.

Le programme de la CRC en Management Public Comparé se concentre sur la mise en œuvre de programmes et de politiques publiques. À cette fin, la manière dont les gestionnaires publics se comportent au sein d’un environnement caractérisé par des exigences complexes sera examinée. L’objectif clé consiste à identifier et comprendre les pratiques de gestion et les outils qui mènent à des améliorations en performance pour les organisations publiques canadiennes. Les objectifs spécifiques consistent à comprendre et jauger : 1) les meilleures pratiques du service public fédéral qui peuvent être exploitées pour améliorer la performance générale, 2) l’étendue et à l’influence de la recherche en administration publique concernant les organisations publiques canadiennes, 3) l’interaction entre les nouveaux moyens de reddition de compte et l’appui citoyen envers les organisations gouvernementales.


It is all about implementation.

Public policies do not implement themselves. The degree to which implemented policies and programs are successful is contingent upon the way public servants are managed. The Canadian public service is deemed one of the most effective in the world. Yet, the effects of public management practices and policies concerning styles of supervision, work-life balance, goal clarity, respectful and ethical workplaces, employee motivation, and work satisfaction are not settled in Canada.

OECD data show that the Canadian federal government is in the middle of the pack when it comes to levels of trust from citizens. It also shows that Canada is one of the countries where trust has seen the highest level of erosion in the last decade. Starting with police surveillance, lessons will be drawn about hyper-transparency before surveillance technology spreads elsewhere in the public sectors where frontline public servants currently have discretion.

The CRC in Comparative Public Management research program focuses on the implementation of public programs and policies. To this end, how public managers behave within an environment with competing demands will be examined. The core objective is to identify and understand the management practices and tools that lead to performance improvements for Canadian public organisations. Specific objectives are to understand and assess: 1) the best practices in the federal public service that can be leveraged to improve overall performance, 2) the reach and influence of Public Administration research about Canadian public organisations, 3) the interplay between new means of accountability and public support towards governmental organisations.